mercredi 24 mars 2010

Menace de mort néo-nazi

Ce billet a d'abord été publié sur Michelleblanc.com

Hier j’ai passé une journée des plus angoissantes. C’est que j’ai découvert grâce à divers mécanismes de monitorage de mon brand, que je suis la cible de menace de mort fait sur un site YouTube, faisant l’apologie du néo-nazisme et d’Hitler. J’ai fait un rapport de police en matinée puisque des menaces de mort, directe m’avaient été faites sur un autre site Web, en commentaire à une mention de ma personne.

(Suspect) gros pute 2 months ago
(Complice) @(Suspect) Une shemale lol 2 months ago
(suspect) i know xD OMG !!! kill her ! xD hmm him lol hahah 2 months ago

Puis, de fil en aiguille, je me rends compte que le suspect en question avait écrit sur son propre site il y a 21 heures :
(suspect) he is a bitch and a transvestite !! i think i have a plan for him ! hahaha i will laugh and some thousand of people too

et une jornée avant
(suspect) totally not! cause... i agree people who hate Hitler they are not bright. but... they are completely fool if they say that. cause people like this shit on my back ground. are with '' antifascist '' groups cause only stupid like them accept, : transvestite,homosexual..... suck of course (interlocuteur) suck the cock of michelle ! like the lesbian one '' (interlocuteur)

Ce qui est troublant de cette histoire, est que le jeune a fait de son canal YouTube, une relique à ma personne, comme vous pouvez en jugez pas la capture d’écran plus bas Il fait aussi l’apologie de la solution totale des Panzer, des armes et qu’il écrit dans son profil.
i'm not for all kind of homosexuality, but i prefer lesbian than fucking gay like: varangainae . so i prefer that site. look how nazis are not gay !


Disons que j’ai déjà eu de nombreux courriels haineux dont un particulier qui me souhaitait que mon chirurgien pratiquant mon intervention de changement de sexe, manque son coup. Mais un cas d’une telle intention meurtrière et d’une telle intensité envers ma personne, ne m’était jamais arrivé auparavant.
J’ai donc utilisé mes ressources pour trouver ce détraqué, le traquer à mon tour, ramasser les preuves qui serviront à une enquête criminelle, ou à une poursuite au civil. L’un de mes contacts, qui ironiquement est aussi transsexuelle, a fait avec lui du social hacking et l’a mené dans un traquenard Web. Nous avons maintenant son adresse IP, accumulés les preuves de son acte criminel, savons que c’est un jeune de 16 ans de Boisbriand, et lui avons donné rendez-vous en face d’un dépanneur de cette localité. Nous avons par la suite contacté la police de Boisbriand, qui est censée l’avoir intercepté hier soir, accumulant encore une autre preuve de sa culpabilité et l’identifiant formellement.
Pourquoi je vous parle de ça ce matin? Tout d’abord parce que je me dois de rassurer les gens que j’ai inquiétés hier sur Twitter et Facebook. Parce que l’homophobie et la transphobie existent encore dans notre société et qu’il faut que ça se sache. Parce que comme c’est un jeune connard de 16 ans, au criminel il risque d’avoir une petite tape sur la main. Parce que finalement, après discussion avec plusieurs personnes étant impliqué dans ce genre de dossier, étant donné que ma vie ne semble pas en danger éminent, qu’il n’y a pas eu de manifestation physique claire, les policiers n’ont pas les ressources nécessaires pour traiter ce genre de dossier et qu’ils sont plus prompts à mettre ces ressources pour les enquêtes de pornographie infantile ou pour résoudre les crimes déjà commis que pour ceux dont le dessein n’est pas encore accompli.
En conclusion, je sors de cet événement meurtri psychologiquement, inquiète de ma sécurité et consciente plus que jamais que d’avoir été ouverte et médiatisée comme transsexuelle, a fait de moi une cible pour plusieurs détraqués mentaux qui courent dans les rues. Ce qui me rassure toutefois est que j’ai eu une formation militaire, que je sais me défendre et que je n’ai jamais perdu mon sang froid…
MAJ
Avec l’aide de mon amie, nous avons été capables de retracer l’un des trois profils Facebook de ce désaxé mental. À la lecture de sa description, on peut facilement comprendre que ce suspect a besoin d’une aide psychologique assez urgente (c’est le moins qu’on puisse dire). Le hic est que les services de police n’ont peut-être pas la même définition que moi de ce que peut être une urgence. Il me semble qu’après Dawson et Polytechnique, ça aurait été bien qu’une escouade « anti crackpot du Web » ait été mise sur place…


MAJ2

Le 6 mai dernier, un individu a comparu en cour pour répondre à des accusations criminelles de menace de mort à mon endroit. C’est quelqu’un de la couronne nord, il a avoué son crime lors de l’interrogatoire de l’excellent sergent-détective du SPVM qui était affecté à mon dossier. Comme c’est la première offense de cet individu, il risque fortement d’avoir des travaux communautaires comme sentence, mais il aura tout de même un casier judiciaire. Il devrait retourner en cour un début juillet pour les représentations sur sentence et autres formalités légales. Lorsque je discuterai avec le procureur de la couronne, je demanderai à ce que la sentence de travaux communautaire (si c’est le cas) soit faite auprès de l’une des nombreuses organisations gaies de Montréal. Ainsi, cette personne sera forcée de côtoyer des gais et il se rendra probablement compte que ce sont des gens somme tout ordinaire, de bon aloi et que les préjugés qu’il avait à leur encontre ne sont certainement pas fondés. Je vais aussi insister auprès du procureur pour que l’accusé ait un suivi psychologique. Quoi qu’il en soit, je suis très reconnaissante du professionnalisme et de la célérité des interventions du SPVM et je vais dormir plus confortablement désormais. Comme je le disais dans mon billet/chronique Le Lab VOXtv - Chronique : tatouage numérique, identité numérique, déconnage et connerie sur le web, on peut certainement dire n’importe quoi sur le Web, même anonymement mais les preuves restent et elles peuvent entraîner des conséquences.

P.-S. Le sergent-détective qui a travaillé sur le dossier m’a demandé de ne pas partager les techniques et astuces utilisés afin de retracer le criminel. C’est que ces informations pourraient servir d’autres connards. Je comprends très bien cette requête du SPVM et je vais donc me retenir de l’expliquer ici.

7 commentaires:

Paulina (SOSgarde) a dit…

Michelle, tu as aussi beaucoup, beaucoup de support et d'admiration des gens à l'entour de toi. Ce que tu a fais est très courageux et, oui en effet te met à risque, mais aussi inspire plusieurs a être vraiment ce qu’ils veulent être. A être vrai à soi même.

Tu es forte Michelle et tu sortiras de cette situation gagnante: gagnante de sagesse et gagnante en sachant combien de personnes sont derrière toi.

Je crois en toi et à ton chemin.

Paulina

Catherine Gauthier a dit…

C'est un cas à la CSI!

Bonne chance! Faites attention à vous!

Sophie sexologue a dit…

Vous avez raison de dire que c'est allarmant; ça l'est! Et il est vrai de dire qu'il existe encore beaucoup de préjugés, d'homophobie et de transphobie au Québec.

Je comprends tout à fait votre sentiment de frustration, de colère et de peur par rapport à cette situation.

J'espère que cet individu se fera plus que tapper sur les doigts; le mieux serait qu'il fasse un cheminement individuel ou de groupe pour prendre conscience de ses actions et de ses paroles (de façon encadré, par des professionnels). Par contre, je ne suis pas prête à dire que je souhaiterais qu'il se fasse juger comme un adulte... Même si ce qu'il a dit et fait est tout à fait inexcusable!

Prenez soin de vous dans les prochains jours; tâchez de faire des choses qui vont font du bien et vous font plaisir!

Anonyme a dit…

Toute ma sympathie solidaire Michelle.
Je ne pense pas que tu doive t'alarmer outre mesure. C'est sans doute un jeune frustré que son usage immodéré de la main gauche quand il pense aux femmes et peut être une interrogation refoulé sur sa propre identité sexuelle on rendu barge. Ils est connu que ceux qui agissent ne parlent pas et vice versa.

Maintenant pour effacer ce genre de contenu, envoi a Youtube une plainte. Dans mon cas ca a marché

Bisou from France

Nadya

Nathalie a dit…

Garde courage... ton témoignage ici est important , malgré les p'tits cons et autres détraqués, ça fait du bien à bien d'autres!
Je t'envoie mes meilleures pensées!

Anonyme a dit…

Bravo Michelle pour ton courage et ton intelligence. =)

Valérie

Anonyme a dit…

Après une fiche descriptive comme ça.. ce "flo" devrait être serrer da ns un coin par les autorités et des psy.. mais non.. on ne prends pas ça au sérieux.. ce ne sont que des enfantillages... ben oui.. mon oeil!