lundi 16 mars 2009

La situation actuelle des opérations de changement de sexe payé par le Ministère de la Santé du Québec

Cet après-midi, j’ai parlé à une personne responsable du dossier des transsexuelles au ministère de la Santé et des services sociaux du Québec (MSSS). Je voulais savoir quel était l’état de l’évolution du dossier des opérations de changements de sexes qui ont été annoncés par le sous-ministre il y a quelques mois. On me dit que le dossier avance, mais que c’est complexe. Il faut tout d’abord qu’un établissement hospitalier public (dans le genre du CHUM par exemple et j’ai ouï-dire ailleurs qu’il s’agirait bien du CHUM dans ce dossier) devienne le point de chute de tous les dossiers de trans, afin que ce centre hospitalier donne son aval à la procédure de changement de sexe qui pourra dès lors se faire ailleurs. Ce centre hospitalier devra aussi mettre sur pieds des unités d’endocrinologie, de psychiatrie et des autres services qui sont nécessaires à un changement de sexe et qui sont déjà disponibles dans le système de santé québécois. Mais on m’assure aussi que quelqu’un (qui comme moi par exemple) a les papiers nécessaires diagnostiquant une dysphorie d’identité de genre et qui serait faite ailleurs que dans ce centre hospitalier, pourrait aussi être admis dans le programme. Mais au sens de la loi, ce doit être un centre hospitalier qui avalise l’opération qui sera faite ailleurs. Alors, ça prend des comités, des avocats des consensus et patati et patata. Certains consensus prennent deux heures, d’autres plusieurs rencontres qui peuvent s’échelonner sur plusieurs semaines. Donc à la question, j’ai mon rendez-vous le 30 juin avec le Dr. Brassard pour me faire opérer, vais-je être capable de le faire? La réponse fut, je ne peux m’engager à rien, c’est trop volatil comme situation, rappelez-moi à la fin avril et j’aurais une meilleure idée de la situation et des délais possible. Entre-temps, j’angoisse. Vais-je être capable de me faire opérer cet été? La convalescence qui dure 6 semaines va-t-elle devoir se faire durant l’automne, ma période forte? Vais-je devoir attendre une autre année pour me faire opérer en juin 2010? Combien de temps puis-je encore attendre avant de me faire opérer sachant l’effet néfaste des doses d’hormones antiandrogènes sur mon système sanguin, mon cœur et mes reins dans ma condition physique et l’histoire de maladie de cœur de ma famille? Sachant qu’après l’opération ses problèmes sont résolus une fois pour toutes? Que de stress additionnel inutile, mais il faut que je prenne mon mal en patience et que je me compte chanceuse que contrairement à mes frères et sœurs qui m’ont précédée, je n’aurais pas à payer pour cette opération ou encore devoir payer puis poursuivre le ministère de la Santé pour qu’il rembourse puisque c’est son devoir et la loi qu’il paie pour ce genre d’opération qui est prescrite et obligatoire pour les gens dans ma situation?

6 commentaires:

Marie Cath a dit…

et si vous vous posiez simplement la question suivante: il y a 6 mois, avant d'avoir entendu parlé de l'avancement probable du gouvernement sur le dossier des transgenre... auriez-vous fait faire qd même votre chirurgie??

bonne journée

Anonyme a dit…

La vie est bien courte, madame Blanc, et ma question est la suivante : êtes-vous prête pour cette opération? Il sera bien temps de revendiquer un remboursement après l’opération; à ce moment, vous serez drôlement en forme pour le faire!

Évidemment, croisons nos doigts et espérons que tous ces comités se grouillent le cul avant la Saint-Jean-Baptiste!


Patsy, une cousine…

Michelle Blanc a dit…

@Marie-Cath, oui et j'aurais probablement pris les dispostions finacères nécessaires.
@Patsy
Le problème est quisi tu fait l'opération aant le déôt des conditions du programme,l ne sera pas rétroactif. Donc, tu auras dépensé entr 18 et 24 milles $ en fonction de ce quele governement paiera. Ça s'ajoute aux autre dépenses déjà faites et enore à venir et mettons que ça fait un méchant magot

Pierre-Luc a dit…

Je pense que cet article pourrait vous intéresser : http://www.cyberpresse.ca/vivre/sante/enfants/200903/27/01-841100-naitre-avec-lemauvais-sexe.php

Stephanie a dit…

Bonjour Madame Blanc,
Votre Blog est une mine d'information, quelque fois j'ai même l'impression de relire mon journal intime :) Ce matin je venais voir si vous aviez quelques infos à propos de l'évolution du dossier de la RAMQ ,je suis aussi en attente,je serais la 4ieme en attente au bureau de Dr Ménard/Brassard pour la srs. Nous avons sensiblement le même parcours ts. J'ai toute les recommandations nécessaire et plus.

C'est frustrant d'avoir encore à attendre les délais administratif, j'espère ne pas devoir recommencer le processus. Ce qui m'insulte c'est que le protocole était déja établi pour la vaginoplastie hors du Canada... Il devrait juste y avoir une formalité avec le privé au sujet du (prix). grrrrr J'ai déja deux ansde formalité administrative de fait.

En attendant, bon courage qui sait fera-t-on connaissance à la maison de convalescence du Dr Brassard!

Stéphanie G de Québec

Anonyme a dit…

Pourquoi pas une levée de fonds!!