mercredi 29 avril 2009

Ma Bibitte d’amour

Aujourd’hui ça fait 15 ans que la chose la plus extraordinaire du monde m’est arrivée. Je t’ai rencontré et ma vie a à tout jamais changé. Notre histoire est belle, calme et sereine. Elle est tortueuse aussi. Elle est banale et marginale. Elle est pleine de moments simples qui me rendent si heureuse. Elle est vide de turpitudes, mais ô combien garnie de petites attentions, de regards langoureux, de mots doux, de caresses délicates, de pensées altruistes, de gestes gratuits, de chaleur contagieuse, de passions partagées, de voyages mémorables, de pique-niques improvisés, d’admiration réciproque, de moments intimes, de balades lancinantes, d’observation béate, d’horticulture du bonheur, de cuisine complice, de détentes imaginatives, d’écoute et de découverte sonore, d’odeurs du bonheur, de rires palpables, de pleurs aussi, d’obstacles franchis, de projets réalisés et encore à faire, de découvertes communes, d’introspections continuelles, d’observations méditatives, de combats et de victoires, de générosité, de discussions et d’écoutes, d’appréciation mutuelle, d’élans fougueux, de retenue judicieuse, d’adaptation et de compréhension.
Ces petits riens font tellement un gros tout!
Te dire les mots « je t’aime » semble si banal par rapport à l’expérience enivrante d’être avec toi! Mais bon, à défaut d’inventer un mot qui soit à la hauteur de tout ce que je vis avec toi, je te le répète, comme je le fais chaque jour, sans effort depuis 15 ans, je t’AIME et je te trouve tellement BELLE. Je suis la personne la plus chanceuse du monde…

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Je veux pouvoir dire ça un jour ... Merci du partage

Anonyme a dit…

Vous faites tellement un beau couple! Et ta façon d'écrire Michèle est d'une sensibilité comme seule les vraies femmes en sont capables.
Bises à vous deux.
Sylvie

bibco a dit…

Je ne vous connais pas, le couple je veux dire. Et de Michelle je ne connais que ce que je lis et vois, trop rarement, à la télé.
Mais ce matin en lisant votre dernier billet, alors que jouait la chanson "Avec ces yeux là" chanté par le sexy Darmon, je me suis dit que cette chanson vous allait bien...Rien qu'à voir vos yeux pour le savoir.

Grande Dame a dit…

Quel être refuserait un tel partage, une telle réciprocité?

ChanceuseS, va! C'est touchant à lire!