mercredi 9 juillet 2008

Photo avant/après

Chirurgie de féminisation faciale de Michelle Blanc, avant et après

Demain, ça va faire deux semaines que j’ai eu ma chirurgie de féminisation faciale. Mon nez, mes joues et ma lèvre supérieure sont encore enflés. Ça me donne un petit look Marge Simpson qui devrait s’estomper. Mais pour vous donner une idée, voici une photo avant et après. La photo avant a été prise en novembre dernier, avant que je ne prenne des hormones et la photo après a été prise il y a deux jours. Je suis donc très heureuse des résultats qui vont encore s’améliorer. Je suis surtout heureuse de pouvoir maintenant déambuler dans la rue sans avoir à subir ces regards de mépris qui m’ont tant fait souffrir. De me débarrasser de ceux-ci était l’objectif premier de mon opération et je puis d’ores et déjà être complètement satisfaite de l’atteinte de celui-ci…

2 commentaires:

titou a dit…

Wow, c'est impressionnant comme réussite. Et j'avouerais quelque peut déstabilisant pour moi qui n'avais jamais rencontré Michel Leblanc ni vu de photos auparavant. Dans le fond la seule image que j'avais de toi était ton avatar sous Twitter qui ressemblait nettement plus à la photo après opération qu'avant! Du coup j'ai l'impression de voir un visage "familier" à côté de celui d'un homme que je n'ai jamais vu et que je ne verrais donc jamais. C'est étrange, mais du coup c'est pas plus mal. Enfin, je ne sais pas trop quoi en penser après tout. C'est bizarre quelque part de se dire que l'image que tu as désormais de toi et qu'aura ton entourage passé et à venir est neuve pour vous alors que pour moi qui suis loin de toi, cette image me paraît ancienne et naturelle et est déjà bien implantée dans mon esprit!!! Voilà, je ne sais pas si mes paroles sont réconfortantes ou blessantes, mais c'est une remarque que je souhaitais partager. Bonne continuation.

Michelle Blanc a dit…

Elles sont réconfortantes et déjà je connais des gens qui ne me connaissent qu'en femme. Leurs réactions et leur adaptation (en fait, ils n'en ont pas) sont totalement différentes.Les gens que je connais depuis longtemps ont beaucoup de difficulté à me dire elle et à parler de moi au féminin. À chaque fois ça me blesse un petit peu et ça s'additionne. Je ne leur en veux pas et je comprends, sauf que c'est très difficile à vivre... Je n'ai pas ce problème avec les nouvelles connaissances qui n'ont connu que Michelle