jeudi 31 juillet 2008

Grosse journée de nouvelles aujourd’hui

Tout d’abord un très chaleureux merci à la très gentille Intellexuelle pour avoir primé cet humble blogue. Comme elle le dit dans son billet :

Il y a bien son blogue plus professionnel, où je tire des milliers d’informations pertinentes. Mais c’est sur son blogue personnel que je retrouve l’émotion. Assister à la naissance d’une femme à travers tous les préjugés, tous les regards obliques, toutes les embuches ; la savoir vivante et forte, directe et droite, solide et fière, me rend encore plus femme à mon tour. Michelle est une femme incroyable et inspirante. Découvrir son périple et suivre au quotidien les aléas d’un choix de vie déchirant quoique impératif est un privilège. Elle m’émeut, m’impressionne et m’interpelle.


Ça me touche beaucoup.

Puis il y a ce client qui m’avait donné un beau gros mandat, après que je lui fis mon coming-out l’automne dernier. Déjà, c’était une marque de confiance et de respect qui m’avait beaucoup touchée. Mais voilà qu’alors que l’allais diner avec lui après un avant-midi de travail, j’étais toujours un homme à l’époque, il me dit avec un élan de franchise peu commune: Tu sais, le vrai test sera vraiment de savoir si j’aurais le cran de te réinviter à diner dans cette brasserie, ou je suis une personne connue, une fois que tu auras fait ta transition?

Il vient de m’inviter à diner dans cette même brasserie ce matin :-)

Puis, il y a cette copine Facebook qui me demande si j’ai vu le film Transamérica. Je lui réponds que curieusement, ce film ne m’avait pas touchée outre mesure, mais que le film qui m’avait complètement bouleversée était plutôt Normal. L’histoire de ce film est tellement semblable à ce que mon ex. et moi vivons (excepté pour la portion travail), que lorsqu’on l’a vue, ça a coûté cher de kleenex. Si vous le voyez, vous comprendrez du coup, son désarroi, le mien et la complexité de notre relation, nous qui continuons de vivre un amour si profond, qui devons vivre avec le regard et le jugement des autres et qui continuons, tant bien que mal, de tenter l’impossible adaptation…

3 commentaires:

Martyne, L'intellex a dit…

Directement et indirectement, tout ce courage permettra sans doute à plusieurs d'ouvrir un peu plus l'esprit à tout ce qui n'est pas "eux" et "comme eux". On est tous, sans exception, humain. Avant tout. Et ton humanité est si touchante, tes revers devant l'adversité sont si puissants, ta volonté si grande, qu'on ne peut qu'applaudir devant tant de force humaine. Et, comme je le fais avec humilité, admirer ton courage et ta transparence, et s'en inspirer.

Michelle Blanc a dit…

Va bientôt falloir que je m'achète du mascara "waterproof"? merci à toi de tes nombreux messages vraiment gentils ici et ailleurs... Ils me font beaucoup de bien

Anonyme a dit…

Ça sûrement été très difficile pour ta femme. Habitez-vous toujours ensembles?
Sylvie